VILLE DE GRENOBLE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // ISÈRE

Appel à projet : intervention graphique place Edmond Arnaud - Ville de Grenoble

La Ville de Grenoble lance un appel à projets pour une intervention graphique place Edmond Arnaud, envoyez vos dossiers avant le 12 octobre 2018 à midi 

Une première sélection sera faite sur dossier, une partie des candidats pourra être reçue par le jury.
Envoi des projets avant le 12 octobre (midi) : A l’adresse suivante : Monsieur Le Maire de Grenoble Direction de Territoire 2 11, Bd Jean Pain BP 1066 38000 GRENOBLE ou par mail : pascal.grouazel@grenoble.fr

- Sélection par le jury du projet et audition le 16 octobre après-midi.
- Conception du projet, rencontre avec les habitants par le prestataire choisi : novembre
- Réalisation 1er trimestre 2019

Le dossier remis devra comprendre :
- une présentation du ou des intervenants : expérience, formation, références 
- une méthodologie d’intervention
- une note d’intention illustrée
- un devis détaillé précisant le coût du matériel et le coût de la conception – réalisation pour chaque réalisation.
- la technique de réalisation

La commande et facturation sera faite en deux temps : 30 % au démarrage (préparation du projet, travail avec les habitants) et 70 % après réalisation (versement 1er trimestre 2019). La sélection du prestataire sera faite sur les critères suivants :
- respect des objectifs du projet 60 %
- capacités techniques et offre artistique : 20%
- coût de la prestation : 20 % 

Lieu : Place Edmond Arnaud, 38000 Grenoble

Site internet de la Ville de Grenoble

Télécharger le pdf

La Ville de Grenoble souhaite offrir l’opportunité à un collectif ou à un prestataire de concevoir et de réaliser une intervention graphique sur le plafond des arcades de la place Edmond Arnaud et sur le mur d’un bâtiment de logements situé en haut de la place, en accompagnement d’un projet plus large de requalification des espaces publics de la place actuellement à l’étude.

Objectifs de cette intervention graphique :
- Renforcer l’attractivité du quartier en incitant les gens qui fréquentent le centre-ville à pénétrer dans le quartier Alma Très-Cloîtres.
- Inciter les habitants et acteurs du quartier à se réapproprier la place et les arcades (animations, lieu de rencontre, espace de jeux sur l’espace public…etc).
- Accompagner un changement d’usages sur la place et sous les arcades en articulant ces œuvres ou installations aux autres aménagements prévus 

Contraintes de réalisation Le prestataire ou le collectif retenu devra soumettre son projet à l’architecte des bâtiments de France et suivre ses recommandations. Les réalisations seront éphémères et pourront être recouvertes, détruites ou modifiées. Le prestataire signera un contrat de cession de droits d’auteur permettant que la réalisation soit recouverte par la ville de Grenoble, notamment en cas de travaux de rénovation du support, d’usure de la fresque, ou de réalisation d’une nouvelle fresque. Le Prestataire ne pourra en aucun cas exiger de la Ville de Grenoble, et ce à quelque moment que ce soit, qu’elle entretienne et/ou restaure l’œuvre. L’intervention graphique ne devra pas assombrir davantage les arcades. 

Contraintes de réalisation
Le prestataire ou le collectif retenu devra soumettre son projet à l’architecte des bâtiments de France et suivre ses recommandations. Les réalisations seront éphémères et pourront être recouvertes, détruites ou modifiées. Le prestataire signera un contrat de cession de droits d’auteur permettant que la réalisation soit recouverte par la ville de Grenoble, notamment en cas de travaux de rénovation du support, d’usure de la fresque, ou de réalisation d’une nouvelle fresque. Le Prestataire ne pourra en aucun cas exiger de la Ville de Grenoble, et ce à quelque moment que ce soit, qu’elle entretienne et/ou restaure l’œuvre. L’intervention graphique ne devra pas assombrir davantage les arcades. 

Budget maximal : 15 000 € TTC
L’intervention graphique sur le plafond des arcades nécessitera la location d’une nacelle. Ce poste de dépense devra être intégré dans le coût global de la proposition. Le prestataire ou le collectif devra être habilité à utiliser ce type d’engin et à travailler en hauteur. Le ou les intervenants s’engagent à intervenir tout au long de l’année qui suivra la réalisation pour reprendre la décoration murale dans le cas où celles-ci seraient taguées ou endommagées. Une partie du budget doit donc être consacré à ces interventions.