LA VILLA DU PARC - CENTRE D'ART CONTEMPORAIN / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // HAUTE-SAVOIE

Danilo Dueña, Réparer la vision

du 16 septembre au 22 décembre 2017

Vernissage : le 16 septembre 2017 à 17h, en présence de l’artiste

Commissaire d'exposition : Garance Chabert

Horaires : du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Ouverture exceptionnelle de la Villa du Parc pour les Journées Européennes du Patrimoine de 14h à 18h30.

Entrée libre et gratuite

Structure : La Villa du Parc - Centre d'art contemporain

Site internet de la Villa du Parc
Site internet de Danilo Dueñas

Cette exposition est réalisée dans le cadre de l'Année France-Colombie 2017 par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le Ministère de la Culture, le Gouvernement de Colombie et le Ministère de la Culture colombien ainsi que l’Institut Français

La Villa du Parc, centre d’art contemporain présente la première exposition personnelle en France de Danilo Dueñas, artiste incontournable de la scène de l’art contemporain en Colombie depuis trois décennies. Intitulée Réparer la vision, l’exposition est entièrement pensée et produite pour les espaces de la Villa du Parc et le contexte français, mêlant des objets à forte connotation culturelle et des matériaux de récupération trouvés depuis la position géographique et institutionnelle propre au centre d’art. 
 
L’art de Danilo Dueñas est habité par la forte empathie de l’artiste avec le monde autour de lui. Objets regardés, trouvés, récupérés, assemblés sont la base d’une pratique aux formes multiples, picturale, sculpturale et installative. La prise en compte du contexte architectural et de l’exposition comme œuvre s’est imposée progressivement, à mesure que Danilo Dueñas élargissait les conditions de visibilité, d’interaction et d’équilibre entre ses œuvres. 
 
Réparer la vision, telle est l’intention revendiquée pour cette exposition à la Villa du Parc : "La vision qui essaie d’être vigilante avant la destruction. L’avant est le nôtre, c’est la possibilité du monde, que nous devons nourrir et ravitailler en tenant compte de la couleur, de la sédimentation, du temps dans le regard".

Danilo Dueñas, The Iron Cross, 2015