L'ASSAUT DE LA MENUISERIE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // LOIRE

Kevin Rouillard, Extrait (tôle, choc) Barricade

du 24 juin au 22 juillet 2017

Vernissage : le 23 juin 2017, à partir de 18h

Horaires : du mardi au vendredi, de 15h à 19h, le samedi, de 14h à 18h, et sur rendez-vous

Entrée libre et gratuite

Structure : L'Assaut de la menuiserie

Site internet de L'Assaut de la menuiserie

L'Assaut de la menuiserie est soutenue par la Ville de Saint-Etienne, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire, Radio Dio, .CORP

Gaël Charbau : Tu travailles avec ces containers qui renvoient à l’imaginaire du voyage, du transport, du déplacement. Tu utilises une technique qui les met littéralement à plat, en les martelant. Tu figes dans une forme définitive un objet porteur d’histoires. Quel sens cela a-t-il ?

Kevin Rouillard : Je crois que dans un sens, j’essaye d’être la dernière étape de ces bidons. Pour la plupart, ce sont des objets qui ont effectivement déjà voyagé, qui ont déjà été recyclés. On peut découvrir dans certains d’entre eux des étiquettes qui témoignent de ce passé. Ce n’est pas quelque chose que je mets réellement en avant, mais ce n’est pas non plus une mémoire que j’essaie d’annuler. L’œuvre finale est d’une certaine manière indifférente à ce qu’il a pu contenir [...]

G.C. : Quel statut donnerais-tu à ces œuvres ? S’agit-il de peintures ready-made, de sculptures, de bas-reliefs ?

K.R. : C’est avant tout leur titre qui les qualifie : "Extrait tôle-choc". C’est un titre que j’ai défini justement pour éviter d’avoir à les classer et toutes les pièces portent ce nom. C’est un objet dynamique, qui touche à plusieurs domaines. Je n’ai rien contre le fait qu’on puisse les catégoriser, mais pour ma part, je m’y refuse, je considère que ce n’est pas à moi de le faire. J’aime entendre les commentaires qui proviennent des spectateurs ou du milieu de l’art, qui tentent de circonscrire cet objet. De mon côté, j’essaie de me dégager d’un rapport trop personnel à ces formes.