GALERIE FRANÇOISE BESSON / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

L'oeil & le coeur : Vente exceptionnelle de la collection Françoise Besson

du 15 février au 30 mars 2019

Romain Bernini, Joseph Beuys, Stéphane Bordarier, Emmanuelle Castellan, Marion Charlet, Marie-Agnès Charpin, Dominique De Beir, Roseline Delacour, Marc Desgrandchamps, Jim Dine, Gaëlle Foray, Patrice Giorda, Cristine Guinamand, Karine Hoffman, Rémy Jacquier, Christine Maigne, Agathe May, Marlène Mocquet, François Morelli, Aurélie Nemours, Martin Noël, Haralampi G. Oroschakoff, Aurélie Pages, Stéphane Pencreach'h, Gilles Perraudin, Abel Pradalie, Jean-Xavier Renaud, Anne-Laure Sacriste, Djamel Tatah, Anthony Verot, Duncan Wylie, Otto Zitko

Vernissage : le 14 février 2019 à 18h30

Horaires : du mercredi au samedi, de 14h30 à 19h, et tous les jours sur rendez-vous

Entrée libre et gratuite

Structure : Galerie Françoise Besson

Site internet de la Galerie Besson

Pour démarrer 2019, la Galerie est heureuse d’ouvrir L’œil & le cœur : vente exceptionnelle de la collection Françoise Besson du 14 février au 30 mars, une exposition toute personnelle dévoilant pour la première fois au public une partie de la collection de sa fondatrice.

Alors que la galerie fête cette année ses quinze ans d’existence, cette vente exceptionnelle marque le début d’un nouveau cycle et réaffirme la volonté de partager cette quête de sens, de s’ancrer (Devenir arbre, anniversaire des dix ans) et de grandir ensemble. Dans cette collection se côtoient des figures majeures de l’art contemporain – Joseph Beuys, Jim Dine, Aurélie Nemours ou Djamel Tatah entre autres – et de véritables coups de cœur tels que Romain Bernini, Marc Desgrandchamps, Emmanuelle Castellan, Karine Hoffman ou encore Jean-Xavier Renaud.

L’exposition se construit autour de morceaux choisis de la collection. Cet ensemble d’œuvres rend possible la création de dialogues. Ainsi se distinguent des tendances qui ont ponctuées l’histoire de la galerie : une prédominance de la peinture contemporaine, une sensibilité affirmée pour « l’alchimie du papier », le trait et le geste, et la permanence d’une esthétique minimale et construite à l’image de l’architecture conçue par Gilles Perraudin. De la galeriste à la collectionneuse – ou l’inverse – il n’y a qu’un pas, toutes deux sont profondément mues par l’œil et le cœur.

Jim Dine, Blue Heart, 2005, Lithographie originale sur Vélin d’Arches 125g, Ex. A/P, 77 x 62 cm, Courtesy Galerie Françoise Besson / Photo © Pierre Vallet