ABBAYE - ESPACE D'ART CONTEMPORAIN / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // HAUTE-SAVOIE

Marco Godinho, Fantômes Apatrides

du 13 janvier au 25 mars 2018

Vernissage : le 13 janvier 2018 à 11h

Commissaire d'exposition : Fondation Salomon

Horaires : du mardi au dimanche, de 14h à 18h, et sur rendez-vous

Entrée libre et gratuite

Structure : Abbaye - Espace d'art contemporain

Site internet de l'Abbaye
Site internet de la Fondation Salomon
Site internet de Marco Godinho

L’exposition The Memory of the Stateless Ghosts couvre plusieurs aspects du temps, de la mémoire et de l’absence à travers mon travail, dans une constellation d’environ 12 oeuvres dont 3 sont activées pour la première fois. Chaque oeuvre peut être comprise comme un dispositif d’enregistrement, de traces d’actions, liées à l’idée de disparition de langage, de territoire, d’espace-temps et de croyance dans les mythologies. En filigrane chaque oeuvre renvoie à la condition fragile d’un monde, d’une Europe qui tend à devenir un fantôme apatride,somnolant dans les eaux troubles d’un présent incertain.

Je mène depuis plusieurs années une exploration sensible des questions d’exil, d’immigration, et de géographie. Cette réflexion est nourrie par l’expérience d’une vie nomade – prise entre plusieurs langues – marquée par  
des déplacements continuels métissés de différentes influences culturelles et sociales – traversée par la présence de la littérature, de la philosophie et la poésie. Mes oeuvres dessinent la carte d’un monde façonné par les  trajectoires personnelles, biographiques et multiculturelles. Elles stimulent la disponibilité et curiosité constantes à ce qui nous entoure, procédures d’engagement actif, émancipation et ouverture sans retenue au contexte dans lequel on est amené à vivre, à travailler. Plus d’appartenance à une seule terre, à une seule nation, à une seule langue. Aussi je protagonise un lien continu au passage du temps et à la subjectivité qui se réfèrent à mon imaginaire, lié à des faits historiques qui ont marqué notre passé récent et qui affectent notre vie au présent.

© Marco Godinho, Stateless Ghost, 2006-2018