CENTRE D’ART CONTEMPORAIN DE SAINT-RESTITUT / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // DRÔME

Nicolas Daubanes, en plein jour...

du 2 juin au 18 août 2019

Vernissage : le 2 juin 2019 à 11h30 en présence de l’artiste (précédé d'une table-ronde à 10h30)

Horaires : du mercredi au dimanche, de 15h à 18h (juin) ; du mardi au dimanche, de 10h30 à 12h et de 16h à 19h (juillet/août)

Entrée libre et gratuite

Structure : Centre d’art contemporain de Saint-Restitut

Blog du Centre d'art contemporain
Site internet de Nicolas Daubanes

Cette exposition est une coproduction avec le Mémorial Montluc de Lyon

L'exposition de Nicolas Daubanes, en plein jour... commence le 2 juin à 10h30 par une table ronde animée par Jean Marc Cerino, co-rédacteur en chef de la revue "Des Générations", en présence de l’artiste, de Bernard Bolze, historien lyonnais et d'Antoine Lazarus, OIP (office international des prisons).

Nicolas Daubanes est un habitué du Centre d’art contemporain de St Restitut. Il a participé à au moins 4 expositions collectives. Aujourd’hui, après avoir reçu le très convoité Premier prix des amis du Palais de Tokyo (centre d’art contemporain internationalement connu), il s’installe à St Restitut jusqu’au 18 août. Jeune artiste dit "émergent" (36ans), Nicolas Daubanes brûle les étapes avec pas moins de 6 expositions personnelles en 6 mois ! Après une résidence au Mémorial Montluc de Lyon, haut lieu de la résistance où Jean Moulin fut emprisonné, Nicolas Daubanes investit les 3 étages du Centre d’art contemporain avec 7 installations. Très intéressé par l’histoire et tout ce qui touche aux questions de l’enfermement, l’exposition de St Restitut donne un aperçu des divers étapes de son travail. Les caves sont réservées à une évocation de Jean Moulin, envoyé  de Londres par De Gaulle pour fédérer les différents mouvements de la résistances.  Jean Moulin figure charismatique de la résistance fuite emprisonné au Fort Montluc. Le rez de chaussée  est consacré  à divers travaux de recherche sur la thématique des prisons avec entre autres des dessins à la limaille d’acier. Enfin, à l’étage, de nouvelles recherches autour du paysage avec des techniques particulièrement innovantes...

© Nicolas Daubanes, 2019, Sète, NWA / Photographié par Yohann Gozard