IMAGESPASSAGES - ASSOCIATION D'ARTS VISUELS ET NUMÉRIQUES CONTEMPORAINS / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // HAUTE-SAVOIE

Paysage / Passage

du 6 juillet au 15 septembre 2019

Robert Cahen

Commissariat : Annie Aguettaz

Horaires d'été : les mercredis de 13h à 16h débutant par un Café Focus / les jeudis de 16h à 18h30 suivi d’une Nocturnale / et sur RDV
Ouverture exceptionnelle avec présentation : du 4 au 6 juillet 2019 de 16h à 19h

Entrée libre et gratuite

Lieu : la sellerie du parc du Haras d’Annecy

Site internet de l'imagespassages
Site internet de Robert Cahen
Programme des Nocturnales
Site internet d'Annecy paysage 2019

Exposition organisée dans le cadre d’"Annecy Paysages 2019" et d'"Une saison au Haras"

Dans le cadre d’Annecy Paysages, évènement déambulatoire imaginé par Bonlieu, imagespassages vous propose une programmation autour de Robert Cahen dans la sellerie du Haras. 

Robert Cahen, né en 1945 à Valence, vit à Mulhouse Artiste pionnier français de « l’art vidéo ». Il parcourt le monde et travaille l’image et le son.


7 visions fugitives (1995) est une installation vidéo de Robert Cahen, pionnier des arts électroniques. Cette oeuvre invite à la méditation et au voyage. L’artiste déclare à son sujet : « C’est dans l’idée du passage où, pour moi, quelque chose de l’essentiel se noue, que s’écriront en images, sept courts poèmes, visions fugitives d’une Chine entr’aperçue, entrevue, entre entendue,toujours en mouvement. »

Robert Cahen est né en 1945 à Valence. Il vit à Mulhouse et parcourt le monde. Son travail est reconnaissable à la manière dont il explore le son en relation avec l'image pour construire un univers poétique. Il multiplie les effets de glissement, d'altération du mouvement, de contraction et de dilatation du temps - procédés qui lui permettent d'explorer la métaphore du passage, la mémoire d'images qui viennent et disparaissent, d'interroger le temps qui passe. Pionnier de l'art vidéo, ses oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques en France et à l’étranger. Ses vidéos ont été montrées notamment au Centre Pompidou, au Jeu de Paume, à l’EAI/New York, au ZKM / Karlsruhe, au Minsheng art Museum / Shanghai, et en 2018, à Lausanne.

Chaque semaine, une nouvelle œuvre de l'artiste sera présentée : "Le deuxième jour" - "Hong Kong song" - "Chili impressions" - "L’île mystérieuse" - "Voyage d'hiver" - "Corps flottants" - "Les cicatrices de l’invisible" - "Le cercle" - "Plus loin que la nuit" - "Sanaa, passages en noir" - "Blind song" - "Red memories" -"Dieu voit tout".

Cette programmation serait également agrémentée chaque jeudi en soirée par les Nocturnales, des projections qui invitent le public à aborder le paysage sous différents aspects avec divers intervenants (artistes, commissaires) avant d’échanger autour d’un diner à Armony Saveurs.

 Robert Cahen, 7 visions fugitives, 1995