NÉON / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Triangles

du 5 avril au 26 mai 2018

Isabelle Guimond, Noémi McComber et Tricia Middleton

Vernissage : le 5 avril 2018 à 18h

Commissaires d'exposition : Marthe Carrier et Chloé Grondeau

Horaires : du mercredi au samedi, de 15h à 19h

Entrée libre et gratuite

Structure : Néon

Site internet de Néon
Site internet de la Galerie B-312

Conversations, à Lyon, est une co-production de la Galerie B-312 (Montréal), La BF15, Néon, Bikini, la  Galerie Tator, et la Factatory (Lyon), ainsi que Moly-Sabata (Sablons). Cette série d’événements a reçu l’appui du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal, du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec / le Fonds Emérillon de coopération franco-québécoise et de l’Institut Français - Ville de Lyon. Conversations, à Lyon, a bénéficié d’un partenariat privilégié avec les sociétés : Ricard, ViewSonic (Néon) et Fixart (Néon).

Les œuvres présentées dans Triangles nourrissent entre elles un dialogue où chacune questionne, à sa manière, une posture face à l’ "établi". Pièces vidéographiques, installatives et picturales explorent ainsi la négation et l’opposition pour en relever les enjeux plastiques ou politiques sous les traits d’une proposition formellement "contaminatoire" et chaotique. 

Ainsi, avec ses performances filmées Sur le principe de la négation et celles issues de la série Mise en
 échec, Noémi McComber réalise une réflexion sur le rôle de l’individu dans la sphère sociale d’après une perspective féministe. L’artiste met en scène une lutte de pouvoir se jouant dans l’intimité domestique où la femme se refuse d’adhérer plus encore à une vision normée.
 

Avec sa proposition in situ Holes, Tricia Middleton nie la passivité de la matière et « milite » pour qu’on
 lui incombe une intension discursive et sensible. Dans cette installation colorée et éclatée, objets, photographies et matériaux divers s’entrelacent autour d’une forme prenant les traits d’un droit de parole permis au non organique.
 

Inscrites dans une démarche puisée à même un processus d’autofiction, les peintures Rêve! Baby rêve!
 et My Bag Lady d’Isabelle Guimond content les errances urbaines de l’artiste. Des micro-contextes extraits de son quartier montréalais qu’elle transforme par la suite en narrations et récits critiques du social et du politique.

Noémi McComber, Sur le principe de négation, 2012, vidéo, couleur, sonore, durée 4'33", Photo : Noémi McComber