GOETHE-INSTITUT LYON / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // RHÔNE

Annette Mengel, Amour néon

du 6 décembre 2019 au 31 janvier 2020

Vernissage : le 5 décembre 2019 à 19h, en présence de l'artiste

Horaires : du mercredi au dimanche, de 13h à 19h

Entrée libre et gratuite

Structure : Goethe-Institut Lyon

Site internet du Goethe-Institut

Exposition organisée en partenariat avec le GRAME/CNCM (Centre Nationale de Création Musicale de Lyon)

L’installation sonore et lumineuse AMOUR NEON crée une atmosphère où l’imaginaire amoureux semble comme parasité par des éléments issus d’un univers technique. Elle se présente sous forme de triptyque. Trois casques – chacun d’eux relié à un signe ou à un groupe de signes néon – diffusent trois bandes-son différentes. Elles ont en commun la citation du lied "Er, der Herrlichste von allen" de Robert Schumann. Symbolisant l’idéalisation à outrance de l’objet de l’amour, le lied est d’abord accompagné, puis de plus en plus perturbé, par des bruits parasites.
 
Les transformations électroniques cèdent progressivement la place à l’intrusion et à la force d’évocation de sons bruts. L’objet sonore – dynamo de vélo par exemple –, fonctionne comme un clin d’œil qui souligne le lien entre mondes sonores et mondes lumineux, enjeux de cette installation où la partition lumineuse est composée avec autant de soin que la musique. Les flashs lumineux qui animent les signes néon suggèrent l’instabilité permanente des relations amoureuses dans la modernité digitale telle que l’a théorisée la sociologue Eva Illouz (Eva Illouz : "Pourquoi l’amour fait mal – L’expérience amoureuse dans la modernité", Seuil 2012).

Visuel : © Annette Mengel