GALERIE SURFACE / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // LOIRE

Laureline Galliot, Chubby

du 12 mars au 10 mai 2020

Vernissage : le 12 mars 2020 à 18h30

Horaires : Vitrine visible tous les jours de 8h à 20h

Entrée libre et gratuite

Structure : Galerie Surface

Site internet de la Galerie Surface
Site internet de Laureline Galliot

D’abord concernée par l’absence de couleurs dans les formes produites en design industriel, Laureline s’est ensuite intéressée à l’impact des outils de sculpture numérique sur la créativité des designers.

La génétique des formes qui nous entourent, constituée principalement d’objets produits en masse, éduque notre regard. Les objets issus de l’industrie sont comme calibrés, souvent passés au filtre de règles géométriques afin d’être reproduits plus efficacement. Au fur et à mesure, on s’habitue à cette esthétique qu’on considère comme juste, qu’on associe à la performance technique, la fiabilité, le progrès. De ce fait notre oeil repère ce que serait une forme maîtrisée et par opposition ce que serait une chose “ informe”, bizarre, monstrueuse ou simplement organique, naturelle.

Remettre au centre la couleur dans le domaine du design est d’abord un moyen pour Laureline de reconnecter au geste, au mouvement, au vivant. A l’image des peintres fauvistes, dont on lit la chorégraphie de touches sur la toile, elle se sert des couleurs pour distinguer chacun de ses gestes sculptant la matière lumineuse de son écran. Selon le logiciel qu’elle emploie, cette lumière est tantôt matière digitale répartie dans un espace virtuel, tantôt touches étalées sur l’écran tactile. Les designs obtenus sont ensuite imprimés, sur papier, sur tissu ou en impressions 3D.

CHUBBY Teapot est une nouvelle pièce de la collection en impression 3D " Contour et masse" 2012-2020. Réalisée à l'aide d'un casque VR, elle est modélisée directement en échelle 1 dans un espace virtuel. Les différents gestes / touches effectuées en peinture en 3d sont distinguables de part leur couleur distinctive. L'aspect organique voire animiste de la pièce a motivé le titre " CHUBBY" soit joufflue en anglais.

© Association Surface - Laureline Galliot