LE CREUX DE L'ENFER - CENTRE D'ART CONTEMPORAIN D'INTÉRÊT NATIONAL / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // PUY-DE-DÔME

LE CREUX DE L'ENFER - CENTRE D'ART CONTEMPORAIN D'INTÉRÊT NATIONAL

Vallée des Usines, 85 avenue Joseph Claussat, 63300 Thiers

Email : info@creuxdelenfer.fr

Téléphone : 04 73 80 26 56

Offre de service civique : Contribuer à rendre accessible l'art contemporain (01.07.2020)
Exposition :
 Éclats #1 - Constellation provisoire (21.02-27.09.2020)

Du fait de la crise sanitaire, Le Creux de l'enfer sera ouvert du vendredi au dimanche, de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Site internet du Creux de l'enfer
Page Facebook
Instagram
Compte Twitter

Le Creux de l'enfer est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Thiers, le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, Thiers Dore et Montagne et Clermont Auvergne Métropole.

Le Creux de l'enfer est membre d'AC//RA, mais également du réseau d'art contemporain Adele, de d.c.a / Association française de développement des centres d'art et de C-E-A / association française des commissaires d'exposition

Situé dans le site emblématique et saisissant de la Vallée des Usines de Thiers, le centre d’art du Creux de l’enfer a été créé en 1988 dans un bâtiment industriel exceptionnel, une ancienne coutellerie se dressant au-dessus de la Durolle, un torrent déferlant qui en fait un lieu profondément atypique. Depuis plus de 30 ans, le centre d’art met à l’honneur le meilleur de la création artistique contemporaine nationale autant qu’internationale et invite des artistes à produire des œuvres en immersion, en collaborant avec des acteurs locaux. Au travers d’une programmation annuelle d’expositions monographiques ou collectives, de cycles de rencontres et de conférences en lien étroit avec ces expositions, mais aussi d’actions de médiation et d’évènements publics exceptionnels, le centre d’art a également vocation à créer les conditions les plus favorables à la rencontre entre l’art et le public. En témoignent par exemple les Samedis d’enfer, programmés au cours de chaque exposition, qui condensent un ensemble de propositions artistiques : ateliers pour enfants, visites commentées d’expositions, concerts, performances ou autres manifestations culturelles.Nourri de multiples influences, entre industrie et nature, geste et pensée, le Creux de l’enfer définit un projet aussi bien expérimental qu’accessible, exigeant que généreux, pointu que convivial.

Toutes les précautions sanitaires nécessaires dans le contexte de l’épidémie de covid 19 ont été mises en place pour accueillir le public en toute sécurité.
Chaque visiteur est invité à respecter les règles sanitaires mentionnées sur le site internet et à l’entrée du centre d’art. Les groupes ne sont acceptés que sur rendez-vous, en dehors des horaires d’ouverture au public individuel, et dans la limite de 10 personnes.

Le public devra respecter les règles suivantes :

- Jauge d’accueil limitée à 40 personnes maximum en simultané au Creux de l’enfer et à 20 personnes maximum en simultané à l’Usine du May.
- Port du masque souhaitable. En cas de forte affluence, le personnel d’accueil peut être en droit de refuser l’entrée aux visiteurs n’en portant pas ou les inviter à revenir plus tard.
- Désinfection des mains obligatoire à l’entrée et à la sortie du Creux de l’enfer et du l’Usine du May, avec mise à disposition de gel hydro-alcoolique.
- Désinfection des mains obligatoire avant et après la consultation des livres et documents à l’accueil du Creux de l’enfer, avec mise à disposition de gel hydro-alcoolique.
- Respect des distances de sécurité et du marquage au sol dans les espaces d’exposition.
- Accès à l’ascenseur limité à une seule personne à la fois.
- Accès aux toilettes sur demande.

© Massimo Lenzo, Le Creux de l'enfer