LE MANOIR DES LIVRES / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // HAUTE-SAVOIE

Michel Butor et Miquel Barceló

du 1er février au 7 juin 2020

Vernissage : le 1er février 2020 à 13h

Horaires : du mardi au samedi, de 14h à 18h. Chaque premier dimanche du mois, de 14h à 18h. 

Entrée payante : tarif plein : 4€ / tarif réduit : 3€  / gratuité

Lieu : Le Manoir des livres - 91, Chemin du Château 74380 Lucinges

Site internet de la Maison des livres

Le Manoir des livres est un espace de conservation et d’exposition dédié aux livres d’artiste qui ouvre ses portes à Lucinges en Haute-Savoie après plusieurs années de travaux.

L’artiste Miquel Barceló (né en 1957) a concrétisé le don d’un exemplaire d’ Une nuit sur le mont Chauve en faveur du Manoir des livres, un livre-objet remarquable dans lequel des poèmes de Michel Butor répondent aux peintures originales à l’eau de Javel et au gesso de l’artiste sur papier canson noir.

Cette suite publiée par les Éditions de la Différence en 2013, fait écho par son titre au poème symphonique de Modeste Moussorgski (1867), lui-même inspiré par une nouvelle de Nicolas Gogol mettant en scène le sabbat des sorcières. C’est aussi pour Michel Butor, une référence à la « Walpurgisnacht » du Faust de Goethe.

Numéroté à 99 exemplaires, le tirage de tête rassemble un exemplaire de l’édition courante du livre et huit rouleaux, de 30 par 350 cm, dans une boîte en tilleul fabriquée par la manufacture Jacquemin, marquée à chaud différemment pour chaque exemplaire, avec des fers gravés par Jean-Sébastien Pagnier.

La danse macabre se déroule sur 28 mètres de long. La réaction de l’eau de Javel sur le papier produit un résultat imprévisible rendant chacun des 99 exemplaires uniques. L’Atelier d’Offard à Paris est parvenu à transposer la technique de l’artiste à l’impression traditionnelle à la planche, une première dans l’histoire du livre. Cet ensemble visible dans les dernières salles de l’exposition est enrichi par un prêt de l’artiste.

Miquel Barceló, Michel Butor par Miquel Barceló, extrait de 90, éditions de la différence, 2016, collection particulière