CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU PUY-DE-DÔME / AUVERGNE-RHÔNE-ALPES // PUY-DE-DÔME

Olivier Mühlhoff, Arborescences grandeur nature

du 7 juillet au 20 septembre 2020

Horaires : du mardi au samedi, de 13h à 18h, sauf les jours fériés. Le 18 septembre, prolongation jusqu'à 19h. Les 19 et 20 septembre, de 10h à 12h et de 13h à 19h. 

Entrée libre et gratuite

Lieu : Hôtel du Département - Hall René-Cassin - 24 rue Saint-Esprit 63000 Clermond-Ferrand

Site internet du Conseil départemental du Puy-de-Dôme
Site internet d'Olivier Mühlhoff
Site internet des Arts en Balade

Ouverture exceptionnelle du 18 au 20 septembre dans le cadre des Arts en Balade

Il y a quelque chose de fascinant dans les photographies géantes d’Olivier Mühlhoff. Est-ce de la photographie ? Est-ce de la peinture ? On pourrait ainsi le qualifier de photographe impressionniste. Ses flous sont empreints d’une poésie de la légèreté et de l’éphémère. Ils laissent libre cours à l’imaginaire des spectateurs... 

Dans sa série Arborescences, cet ingénieur « inventeur professionnel » allie l’art et la science. Olivier Mühlhoff donne à voir ce que l’œil ne voit pas habituellement mais que le cerveau sait construire !
Vous voyagez en train, vous regardez les arbres par la fenêtre, ils défilent... Un arbre magnifique attire votre attention, il passe... Que reste-il désormais dans votre mémoire de ce passage fugace ? Qu’avez-vous mémorisé ? Le temps était trop court... Cependant, notre cerveau a cette faculté extraordinaire - et instantanée - de reconstruire une image de cet arbre dans cette brève parenthèse de temps et d’espace.

Olivier Mühlhoff obtient cette « retranscription du cerveau » grâce à de multiples prises de vue qu’il superpose ensuite informatiquement, traduisant ainsi l’authenticité de son sujet. Il en révèle aussi toute la fugacité qui s’ancre dans les souvenirs de chacun et chacune. Cette image devenue immatérielle est intimement différente d’une photo classique figeant la réalité à un instant donné. Et l’effet de ces arbres idéalisés est bluffant ! Le Festival international de la photographie de Montier-en-Der lui a d’ailleurs décerné en novembre dernier son 1er prix « Images fixes de nature revisitées ».

Les habitués des Arts en Balade ont pu découvrir quelques photos issues de la série Arborescences grandeur nature lors de l’édition 2019. Séduit par ce travail, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme met le hall René-Cassin à disposition d’Olivier Mühlhoff. Ce vaste espace servira d’écrin à des promenades aussi romantiques que subjectives, toutes magnifiant la nature. Telles des tableaux d’artiste peintre, 18 photographies imprimées sur des toiles de 2 mètres de haut et de 3 à 4 mètres de largeur inviteront le spectateur à s’immerger - à vagabonder - au cœur d’un parc peuplé d’arbres colorés et poétiques.

En sortant du hall René-Cassin, les visiteurs en balade ne verront plus les arbres de nos villes, de nos parcs ou de nos forêts de la même façon

© Olivier Muhlhoff, Arborescence N° 35